Bienvenue chez Cyanide!

Après plusieurs mois de recherches ardues, et l’accomplissement de plusieurs tests, j’ai pus prouver ma valeur!

Me voilà donc dans les bureaux de Cyanide à Nanterre, du lundi au mercredi, à travailler parmi les auteurs de Chaos League, de Blood bowl, de la serie des procycling Manager et d’autres. Pour l’instant ce début de stage ce déroule très bien, et je compte beaucoup en apprendre :)

cyanidelogo

Game Project – Euzvhil

Le sujet des cours de Game Project était la création d’un jeux vidéo en utilisant le Processing (http://processing.org/).

Le sujet était totalement libre, et les seules restrictions étaient : travailler dans une équipe de 3 à 6 personnes et utiliser le Processing.

Moi même et tout les membres de notre équipe aimant les jeux de tactique, avons décider de créer notre propre jeu de cartes/tactiques

Plateau de jeu de Euzvhil.

Plateau de jeu de Euzvhil.

Ecran de démarrage du jeu Euzvhil.

Ecran de démarrage du jeu Euzvhil.

Nous nous sommes basé sur le mini-jeu présent dans final fantasy 8, le Triple Triad. Voici rapidement les principales règles du Triple Triad :

Le jeu se déroule sur un plateau de 3×3 cases, chacun des 2 joueurs a un tas de carte et joue tour à tour. Une carte représente un monstre ou un personnage du jeu et possède une force dans chacune des directions (les directions cardinales, et les diagonales). Lorsqu’une carte est posée sur le terrain, toutes les cartes adjacentes ayant une force inférieur sont capturées par le joueur attaquant. La partie se termine lorsque qu’aucun des joueurs ne peux plus rajouter de cartes.

tripletriad

Triple Triad, le mini-jeu présent dans Final Fantasy 8 qui nous a servit de modèle.

Bien qu’ayant une base de jeu solide avec le Triple Triad, nous avons passé beaucoup de temps sur l’élaboration des règles, afin de différencier notre jeu, et de rajouter des éléments plus "fun" tout en gardant une certaine complexité. Nos principaux ajouts on été :

- L’agrandissement du terrain afin d’augmenter les possibilités tactiques.

- L’ajout de points d’actions, nécessaire pour poser une carte ou déplacer/attaquer avec celle-ci.

- La présence de 4 zones qui agissent comme objectifs à capturer et donne d’importants bonus à leur propriétaire. Le premier joueur gardant le contrôle de 3 des zones pendant un certain nombres de tours remporte la partie.

- L’ajout d’un système d’élément. Chaque carte a un élément et si jamais un combat se déroule sur une case du même élément, elle gagne un bonus. Il y a également des créatures spéciales qui peuvent changer le terrain sur lequel elles marchent, par contre, si elles se font détruire, toutes les cases adjacentes de la même couleur redeviennent neutre, et les créatures encore dessus lors de la destruction sont elle aussi détruite.

Notre objectif lorsque nous avons rajouté ces règle est de rendre le jeux plus complexe et plus tactique, et aussi proposer plus d’options de jeux.

J’ai personnellement beaucoup apprécié la phase de conception. Car si le jeux était relativement simple à développer, il fallait penser à tout les cas de figures et équilibrer les règles et mécanismes. Je me suis d’ailleurs chargé de gérer l’interaction des cartes entre elles (lors des combats), et également avec le terrain (changement d’éléments)

Plateau de jeu de Euzvhil.

Plateau de jeu de Euzvhil.

Lors d’un salon organisé par l’école nous avons pus faire tester ce jeux à de nombreuses personnes, et il semblerait qu’il a plut à un certain nombre de gens. Voire toutes ces personnes le regard fixé sur l’écran, concentré, planifiant avec attention leur prochain coup, était mine de rien une grande récompense.

Unity3D – KillMyself

Lors de mon année à Keimyung, j’ai suivi des cours de Game Mechanics. Nous utilisions pour ce cours Unity3D, et nous avions pour examen final la réalisation d’un jeux vidéo complet utilisant de la physique. J’ai donc réalisé, avec 3 autres camarades, un jeux de plateforme à la troisième personne.

Niveau final de notre jeux. Le joueur doit se sacrifier afin de sauver le monde...peut être.

Niveau final de notre jeux. Le joueur doit se sacrifier afin de sauver le monde…peut être.

Le principe est simple : Arriver au bout du niveau sans se faire tuer par les rochers qui tombent sur le joueur. Pour ce projet, il a été imposé de re-coder entièrement les mécanismes liés au personnage, principalement les mouvements, ainsi que les caméras. Mis a part ces deux points, le sujet et la méthode étaient totalement libre.

J’ai donc retrouvé le même principe cher à EPITECH: L’apprentissage par la pratique. J’ai donc du inventer, concevoir, organiser, planifier et développer avec mon équipe, afin de mener notre projet à bien.

J’étais en charge principalement du level design. J’ai créer des niveaux qui devait être à la fois intéressant d’un point de vue gameplay, et d’un point de vue "artistique". Au niveau du gameplay, J’ai insister sur la notion de progression, pour que le joueur découvre au fur et à mesure les différentes mécaniques du jeu. J’ai ajouté un système de GUI avec apparition de message indicateurs, et aussi la création d’un niveau d’apprentissage (un tutorial).

Tutorial, première rencontre avec les rochers.

Tutorial, première rencontre avec les rochers.

J’ai aussi participé à la création des règles de jeux principales, comme le mécanismes des portes, ou encore les points de ré-apparition du joueur.

Pour le coté graphique, j’ai tenté de donner à ce jeux une ambiance propre, pour éviter d’avoir un couloir vide. C’est passé par la création d’un terrain, l’ajout de texture, d’élément de décors et finalement de musique.

Déluge de flamme, il suffit pourtant de trouver le bon timing.

Déluge de flamme, il suffit pourtant de trouver le bon timing.

 

En bref, j’ai trouvé ce projet drôlement sympa.

A la recherche d’une alternance

La 5ème année de mon cursus est entièrement tournée vers l’entreprise. Avec la possibilité d’avoir une alternance (du lundi au jeudi) sur un maximum de 6 mois. Le stage peut commencer à partir du 1er septembre et doit finir le 28 février. Le rythme de cette alternance est de 3 jours sur 5 : le lundi, mardi et mercredi.

Je suis donc à la recherche d’un stage en alternance dans le domaine du jeux vidéo. Passionnée, je souhaite acquérir de l’expérience et mettre en pratique ce que j’ai appris tout au long de mon parcours dans le milieu professionnel.